Comité d’honneur

Membres du comités d’honneur :
(Par ordre alphabétique)

  • Père André Antoni

Né en 1959, membre de la Congrégation des Augustins de l’Assomption (Assomptionnistes) depuis 1981, est ordonné prêtre en 1991. Il est titulaire d’un DEA de philosophie et d’une maîtrise de théologie.
Dès 1988, il est pigiste à Bayard. En 1991, il est nommé rédacteur puis rédacteur en chef de laDocumentation catholique. En 1997, il devient rédacteur en chef de Prions en Eglise.
En juillet 1999, il est nommé Provincial de France des Augustins de l’Assomption.
Il est directeur général de Bayard presse, membre du Directoire depuis 2005.

  • Mgr Claude DAGENS

Évêque d’Angoulême, depuis 1993 et membre de l’Académie Française, Mgr Dagens  est né  le 20 mai 1940. Agrégé de lettres, il choisit la prêtrise et est ordonné prêtre le 04 Octobre 1970 pour le diocèse de bordeaux. Membre de l’école française de Rome, il est licencié de l’Institut pontifical d’archéologie chrétienne.
Il est nommé évêque auxiliaire de Poitier le 22 Juillet 1987 et consacré évêque le 20 Septembre.
Le 15 juin 1993, il est nommé évêque coadjuteur de Mgr Georges Rol, évêque d’Angoulême, auquel il succède le 22 décembre 1993.

  • M. Regis DEBRAY

Né en 1940 à Paris, il entre à l’École normale supérieure d’Ulm en 1960 et obtient son agrégation de philosophie en 1965. La même année, il part à Cuba et en Amérique Latine ; il est arrêté et incarcéré en 1967 pendant 4 ans. Il rentre en France en 1973. De 1981 à 1985, il est chargé de mission pour les relations internationales auprès du Président de la République française. Il est ensuite nommé secrétaire Général du Conseil du Pacifique Sud, et enfin maître des Requêtes au Conseil d’État puis mis en disponibilité en 1988. Il démissionne en 1992. En 1991, il est responsable culturel du Pavillon français à l’exposition universelle de Séville. Il passera une thèse de doctorat, à Paris I, intitulé : « Vie et mort de l’image. Une histoire du regard en Occident », en 1993. Il analyse alors l’impact des médias, de la communication et fonde les Cahiers de médiologie en 1996.En 1998, il est directeur de programme au Collège international de philosophie et en 1999 professeur de philosophie à l’Université Jean Moulin, Lyon III. C’est en 2002 qu’il est à l’initiative de la création de l’Institut européen en sciences des religions, Paris XIV  dont il sera président. En 2005, il crée la revue Médium, Transmettre pour innover et devient président d’honneur de l’Institut européen en sciences des religions. Il est élu en 2011 membre de l’Académie Goncourt.
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter son site : http://regisdebray.com/

  • M. Alfred GROSSER

né en 1925 à Francfort est professeur émérite des Universités à « Sciences Po », président du CIRAC (Centre d’information et de recherche sur l’Allemagne contemporaine) et chroniqueur politique aux journaux La Croix et Ouest-France

Nommé directeur d’études et de recherches à la Fondation nationale des Sciences politiques (1956-1992), il est aussi chargé d’enseignement d’initiation politique à  l’Ecole polytechnique (1965-1995) et à H.E.C. (1961/66 et 1986/88)

Chroniqueur politique au  Monde ( 1965-1994), il est Vice-Président de l’Association internationale  de Science politique ( 1970/73)

Kratter visiting professor of modern European history, Stanford Univ. (1964/65), il est nommé permanent visiting professor au Bologna Center, de l’université Johns Hopkins. (1955-1969). Il enseigne à Pékin(1987), à l’université Keio à. Tokyo (1992) , à Singapour (1994)

Prix de la paix de l’Union des éditeurs et libraires allemands comme « médiateur entre Français et Allemands, incroyants et croyants, Européens et hommes d’autres continents » (1975), il a reçu le Grand Prix de l’Académie des Sciences morales et politiques (1998), le Prix d’humanisme de l’Assemblée des Langues anciennes (2003), le Prix d’humanisme du Collège Abraham Geiger de formation de rabbins en Europe (2004) et le Grand prix franco-allemand des medias (2012). Il est nommé Docteur honoris causa (2001) à Birmingham (UK) et à Minsk (Belarus) , Grand Officier de la Légion d’Honneur de France et Grand-Croix  de l’Ordre du mérite de la République fédérale d’Allemagne

  • M. Marek HALTER

Né le 27 janvier 1936, il est le défenseur acharné de la paix au Proche-Orient. Marek Halter est un écrivain et un essayiste engagé pour la cause des droits de l’homme. Marqué par une enfance difficile, passée entre le ghetto de Varsovie, Moscou et les camps de réfugiés en Ouzbékistan, le jeune Polonais subit de plein fouet la violence antisémite qui ronge l’Europe des années 1940. Rien de surprenant à ce qu’une fois installé en France en 1950, il s’engage dans le militantisme contre l’antisémitisme et le racisme. A l’origine du Comité international pour la paix négociée au Proche-Orient, créé à la suite de la guerre des Six Jours en 1967, il fait partie, quinze ans plus tard, des membres fondateurs de SOS Racisme. Auteur de nombreux romans, l’écrivain connaît un succès retentissant avec ‘Le Foi et les rois’, sur le conflit israélo-palestinien et ‘La Mémoire d’Abraham’, une immense fresque sur le peuple juif. Conteur, éveilleur de conscience et passeur de mémoire, Marek Halter est reconnu internationalement autant pour son oeuvre que pour ses actions.

  • Jérôme VIGNON

Né en 1944, Jérôme Vignon est ancien élève de l’École Polytechnique (X 1964), diplômé de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (l’ENSAE)
Entrée à l’INSEE, au commissariat du Plan, (1969 – 1980), Jérôme Vignon a été membre du cabinet du ministre français des finances Jacque Delors (1981-1984), puis rejoint la Commission européenne.
De 1989 à 1998, il dirige la cellule de prospective de la Commission européenne, alors que Jacques Delors préside la Commission.
Il a occupé en France le poste de Directeur de la stratégie à la DATAR (Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale), auprès du Premier ministre français
A partir de l’an 2000, il revient à Commission européenne comme conseiller au Secrétariat général sur les réflexions de la commission relatives à la gouvernance européenne puis comme Directeur pour la protection sociale et l’inclusion sociale à la Direction générale de l’emploi.
Depuis 2010, Jérôme Vignon est Président de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale et Président de l’Observatoire de la précarité énergétique depuis sa création en 2011.
Jérôme Vignon a été de 1974 à 1978 Président du Mouvement Chrétien de Cadres et dirigeants (MCC). Il préside depuis leur origine en 2001 les Assises chrétiennes de la mondialisation. En 2007, il a succédé à Michel Camdessus à la présidence des Semaines sociales de France.

  • Cardinal André VINGT-TROIS

Le Cardinal André Vingt-Trois, né à Paris le 7 novembre 1942, est archevêque de Paris, il a été le président de la Conférence des évêques de France (CEF) du 5 novembre 2007 au 17 avril 2013. Après des études au lycée Henri-IV, il est entré en 1962 au séminaire Saint-Sulpice, à Issy-les-Moulineaux. Il a été ordonné prêtre le 28 juin 1969 par le cardinal François Marty, puis nommé vicaire de la paroisse Sainte-Jeanne de Chantal dans le XVIe arrondissement de Paris.  En 1974, il est nommé directeur au séminaire de Saint-Sulpice, où il enseigne la théologie des sacrements. En 1981, il est nomme par Mgr Lustiger, vicaire général du diocèse de Paris. Il est également membre du conseil pontifical pour la famille depuis février 1995. Le 25 juin 1988, il est nommé évêque auxiliaire de Paris, avec le titre d’évêque titulaire de Thibilis, et consacré le 14 octobre suivant. Le 21 avril 1999, il est nommé archevêque de Tours. Il est nommé archevêque de Paris par le pape Jean-Paul II le 11 février 2005. Le 9 mars 2007, il est nommé membre de la congrégation pour les évêques par le pape Benoît XVI.